Err

Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Lilifolies, spécialiste de l'airsoft et du pistolet à billes
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

BADGE / PIN'S / EPINGLE / INSIGNE BREVET PARA CHUTEUR OR ARGENT BRILLANT ATTACHE CLOU LAITON

8,99 EUR
EN STOCK Livraison rapide
Ajouter au Panier
Remise sur quantité
A partir de35102030
Remise2,00%3,00%5,00%6,00%8,00%

Véritable insigne du brevet para chuteur.

VOTRE BOUTIQUE LILIFOLIES VOUS PROPOSE :

BADGE / PIN'S / EPINGLE / INSIGNE BREVET PARA CHUTEUR OR ARGENT BRILLANT ATTACHE CLOU LAITON
_______________________________________________________________________________________________


Ma commande atteint 150 € ? J'ai le droit au cadeau du mois offert par les Guerrières





 

 Sa fiche technique                                                                                                                                             

 
 - Appellation : Insigne métal
 - Marque : selon fournisseur
 - Réf : 3464
 - Matière : Métal zamac
 - Couleur : Brillant
 - Hauteur : 45 mm / 4.5 cm
 - Largeur : 74 mm / 7.4 cm
 - Attache : 2 clous à fermoir papillon
 - Poids : 24 g

 

 Ses particularités et ses équipements                                                                                                                  


 - Insigne ou pin's en métal argent brillant.
 - Fixation par 2 clous à fermoir papillon : 2 petites ailettes se resserrent sur le clou.
 - Gravure traditionnelle en 2D et 3D.
 - Insigne formant le brevet para chuteur avec un parachute ailé argent.
 - Au dos se trouve une petite plaque d'identification de 1.5 cm x 0.4 cm ce qui vous permettra de faire graver votre matricule.


Les Guerrières vous informent

 Créé le 1er juin 1946, le brevet de parachutistemilitaire ou BPM dure 2 semaines.

La première semaine est consacrée àl'instruction au sol menée par des moniteurs à l'École des troupesaéroportées de Pau.

Au cours de la deuxième semaine, sixsauts à ouverture automatique, dits "SOA", sont effectués :

·         4 de jour, dont l’un avec ouverture du parachute de secours, dit"ventral" ;

·         2 sauts techniques, généralement répartis comme suit :

o    1 de nuit sans équipements ;

o    1 de jour avec l’ensemble de parachutage individuel.

Cependant, sur décision du commandement,il est possible d'être breveté avec seulement 5 sauts, dont un technique.

Les titulaires d'un brevetprémilitaire n’effectuaient que 3 sautscomplémentaires de leur brevet PMP, 1 de nuit, 1 avec gaine d'armement et 1avec ouverture du ventral, soit un total de 7 sauts pour leur brevetparachutiste militaire.

Depuis sa création, plus de694 516 parachutistes ont été brevetés à l'École des troupes aéroportées de Pau.


 

 Accessoires compatibles                                                                                                                                     


 - Grade
 - Insigne
 - Ecusson


 

 Et tous les accessoires annexes, les Guerrières vous équipent                                                                           


 -
Les Holsters
 - Les sacoches, mallettes et housses
 - Les lance-grenade
 - Les bandes de camouflage, et pour les plus doués : les peintures
 
- Les pieds et poignées
 
- Les rails
 - Les anneaux de montage
 - Les porte-chargeur

 - Les caméras
 - Les couvre-chef, vêtements, et chaussures de l'Airsofteur
 - les articles complémentaires



 

 Les Guerrières ne peuvent pas vous laisser jouer sans ces informations...                                                       



... indispensables

 - La sécurité : Quelques conseils : Lunettes de protection homologuées obligatoires !
 - L'entretien : Quelques conseils : Les produits d'entretien comme l'huile de silicone 
 - La réglementation

L’avis des Guerrières : Insigne en métal doré avec un parachute ailé et une étoile à 5 branches dessous formant le brevet para chuteur. Maintenu par 2 clous à fermoir papillon.

ENVOI RAPIDE ET SECURISE LILIFOLIES


 

   

 Historique de l'article                                                                                                                                   

                                                                                                                           
L’histoire des paras à commencé lorsque l'armée française a constitué durant l’entre-deux-guerres des unités spécialisées de parachutistes. Issues au départ de l'armée de l'air, elles seront rapidement intégrées à l'armée de terre puis réparties dans l'ensemble des composantes de l'armée. Les paras est l'abréviation populaire des parachutistes militaires. Selon certaines sources, c'est à la fin de Première Guerre Mondiale que les Alliés eurent l'idée de mettre en place une unité militaire au moyen de parachutes,des officiers de l'Américan Expedition ary Force envisageant une offensive aéroporté en Lorraine pour 1919. Les premiers essais pratiques n'eurent toutefois lieu qu'à partir de 1930 en Union Soviétique et au milieu de la décennie, l'Allemagne s'y intéressa également. Crée en 1965, ce brevet permet aux parachutistes qualifiés de faire des sauts à des altitudes comprises entre 1 200 et 4 000 mètres. Ces sauts sont dits à "ouverture commandée retardée" (SOCR), puisque le déclenchement de l'ouverture du parachute est fait à l'initiative du parachutiste après une phase plus ou moins longue de chute. Il existe un pendent de ce brevet, le brevet de "chuteurs spécialisé", délivré par le CASV, au profit des unités de l'armée de l'air. L'insigne est légèrement différent. 2 620"chuteurs" opérationnels ont été formés jusqu'à présent.

Les Guerrières remercient Wikipédia.


 


Partager